La situation

La situation

En parallèle à la psychologie cognitive traditionnelle fondée sur des mécanismes internes, la « cognition située » (Suchman, Greeno, Conein, s.d.)  suggère que le contexte, les acteurs, les enjeux, les obstacles, les ruptures, en résumé les situations sont à l’origine d’apprentissage des connaissances. Elle s’inscrit aussi dans la lignée de la théorie de l’activité (Vygotsky, L. , 1978/1930).

Pour le cas de ma séance, j’utilise une pédagogie inductive, je fais découvrir puis je formalise la découverte ici je parle d’une mise en situation de problème de l’apprenant, le sujet est en immersion. Je présente un processus de mise en application avec accompagnement sans faire à leurs places. Ainsi, je fais un transfert de savoir-faire de connaissance –faire et faire-faire. C’est de la démonstration de l’usage pour que l’apprenant regarde et refait ensuite.

Toutefois, dans la définition des situations, la situation ne distingue pas seulement un cadre mais quelque chose qu’il faut maitriser et transformer. Un contexte ne se répète pas à l’identique, il est toujours l’objet de variantes normales, attendues ou imprévues.

Concernant ma démarche de travail selon la logique de compétence, je mets l’apprenant face à une situation de problème, je suppose qu’il possède déjà une gamme de connaissance théoriques et pratiques qui lui permet d’aborder le problème rencontré tant par les processus manuels que des essais mentaux.

Je me pose ainsi la question « est-ce que l’étape que je viens de dérouler est une situation a-didactique ? ». Une situation au cours de laquelle l’idée de transmettre n’est pas exprimé aux yeux de l’apprenant. L’apprentie réagit comme si le contexte était non didactique. Dans ce postulat c’est au sujet de prendre des mesures, de mettre en œuvre des stratégies, d’apprécier sa capacité. « Le maitre se refuse à intervenir comme possesseur de connaissance qu’il veut voir apparaitre. L’élève sait bien que le problème a été choisi pour lui faire acquérir une connaissance nouvelle mais il doit savoir aussi que cette connaissance est entièrement justifiée par la logique interne de la situation ». ((Brousseau et al,, p59, 1998)

Sofiane Créateur d'AFEST

Sofiane Créateur d'AFEST

Formateur d'enseignants de formateurs et de cadres pédagogiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *