Mon questionnement……

Mon questionnement……

Formateur en milieu professionnel depuis plus de 10 ans dans des organismes de formation, et dans des entreprises, face aux progrès technologique et le changement des besoins des stagiaires, il me semblait plus réaliste de relever et mettre en valeur les réussites des stagiaires de manière continue, lors d’apprentissage en situation de projet. Cette méthode d’évaluation par projet me permettait de me rendre compte et de rendre compte plus fidèlement de leurs progrès, de répondre à leur besoin de manière plus immédiate.

Nommée en formateur encadrant de projet informatique en 2018, je continue à m’appuyer sur des observations quotidiennes des activités des stagiaires pour relever les progrès et réajuster ma pratique selon les besoins de chacun. Mais, quelle place est accordée réellement à l’observation dans mes pratiques ? Comment est-elle mise en œuvre ? Est-elle suffisamment efficace face aux spécificités des apprentissages par projet ? Les données relevées de mes observations sont-elles suffisamment ou justement exploitées dans le cadre d’une évaluation formative ?

Formateur faisant fonction d’encadrant de projet informatique, j’ai pu aussi constater lors de l’accompagnement des enseignants experts et non experts durant de mes MSMP, que l’observation des stagiaires et l’évaluation étaient des points fragiles. Les enseignants expriment leurs difficultés à affiner leurs observations, celles-ci se limitent souvent à réussi/non réussi et/ou acquis/non acquis.

Ainsi, comment les aider à développer cette compétence professionnelle, commune à tous les enseignants « évaluer les progrès et les acquisitions des stagiaires» ? Comment leur permettre de développer des compétences d’observations et d’évaluation dans les apprentissages par projet ?

Ces questionnements ont soulevé d’autres interrogations plus générales : que signifie observer ? Qui observer et comment ? Quelle posture avoir ? Pourquoi observer ? Que faire des observations relevées ? Comment l’observation peut-elle réellement être au service de l’évaluation ? Quelle place peut-elle prendre dans l’enseignement en école d’ingénieur ?

Ces réflexions m’amènent donc à me demander Comment accompagner les enseignants experts et non experts en école d’ingénierie à développer leurs pratiques d’évaluation des compétences dans le cadre de l’apprentissage par projet.

Partant du postulat de départ suivant : L’observation des stagiaires par l’enseignant est nécessaire pour conduire les apprentissages par projet et pour évaluer les compétences, il s’agira dans un premier temps de voir si orienter la vision vers la recherche des performances et des succès de l’APP permet de développer une posture d’observateur.

Dans un deuxième temps, je vais chercher à voir si classifier et outiller le regard de l’enseignant contribue à développer sa posture d’observateur.

Pour finir, je vais m’interroger sur la manière d’accompagner les enseignants à mettre en place un regard à quatre yeux avec les stagiaires au service de l’évaluation des compétences et des apprentissages par projet.

 

La suite ……………..

Sofiane Créateur d'AFEST

Sofiane Créateur d'AFEST

Formateur d'enseignants de formateurs et de cadres pédagogiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *